LE THEME

Votre travail est une construction. Vous fabriquez un édifice dont le contenu est Fixe, et qui va "tenir" debout, entier, toute la vie.

LA VRAIE CONNAISSANCE

La connaissance c'est ce qui ne s'oublie jamais.

Vous savez faire du vélo, parler votre langue maternelle, conduire une voiture, vos tables de multiplications, que la capitale de l'Angleterre c'est Londres et Rome celle de l'Italie.

C'est ça et pas autre chose la Connaissance, un lôt d'informations compact et cohérent parfaitement déterminé indestructible.

Construire une Connaissance est long et lent, exactement comme pour une maison, il s'agit d'une Véritable Construction. Ca se compte généralement en années.

C'est un EDIFICE Complétement Cohérent, c'est à dire complétement logique, hiérarchique, composé d'Objets Imbriqués, exactement comme pour une maison.

Ce qui n'a rien à voir avec la "Culture générale", l'infiniment trop répandu Tourisme (pseudo-) intellectuel, stérile, vide et creux, le Gavage tous azimuts et sans pause qui prévaut malheureusement encore, qui ne sert comparativement pas vraiment à rien, mais à pas grand chose, qui ne se facture pas, ne se vend pas, ne vous fait pas vivre.

UN CONTENU CONSTANT

Le Point de Départ, l'Image de Départ, est Toujours la MEME! C'est fondamental.

Je parcours TOUJOURS le même Contenu 3D, comme pour tout objet de la réalité.

C'est la Condition Fondamentale, Absolue, de l'Auto-Apprentissage, de l'Auto-Assimilation, de l'Auto-Consolidation, effectué Inconsciemment par votre cerveau, qui se bouge, qui se met en branle, pour ce qui est stable, constant, durable, c'est à dire en conséquence valable, utile.

UN CHOIX FORT

"Le Thème, l'Objet Sacré"

On choisit donc son THEME une fois pour Toutes.

On réattaquera la visite toujours depuis le même point, depuis la même image, comme pour la maison, ou le jardin public d'à côté.

Ce Thème est un Objet Très Important, qui vous motive énormément, une très belle plante, que vous avez très envie de voir se déployer majestueusement, progressivement, avec le temps.

Il va s'élever progressivement au milieu de Rien, comme une Pyramide, comme un Arbre.

L'ACCES ULTRA RAPIDE

Le Thème est Visible de Loin, c'est un Véritable Objet, comme la Tour Eiffel ou le Sacré Coeur.

Je m'y rends Mentalement Instantanément, sans absolument Aucun! effort, à la vitesse de la lumière. Il est IDENTIFIE de façon Ultra Forte.

Tout ce qu'il va contenir va Bénéficier de ce temps d'accès Nul, exactement comme la ville avec sa Gare de Chemin de fer, permet un accès ultra rapide à toutes les maisons agrégées qui la constituent.

C'est le principe même du Classement, du Rangement, du sac, du casier, du tiroir, du classeur, du menu informatique, dont le but est d'accéder rapidement à tout un lôt d'éléments.

(En informatique moderne l'objet au sens ordinaire prend le nom de classe.)

L'EXCLUSION PARFAITE

Le Thème exclut instantanément tout ce qui n'en fait pas partie. Il vous protège, vous met à l'abri très solidement.

C'est une pièce close dont les murs sont très solides et dont le contenu est complétement déterminé.

Je ne travaille donc toujours que sur un contenu limité, très LEGER, dans lequel il n'y a "pas grand chose", toujours pareil, toujours la même chose.

Toujours le même! contenu, ultra-stable, et, qui plus est, complétement logique, concret, visible, touchable, exactement comme pour tout objet, tout lieu familier, de la réalité ( la salle de bains, le jardin, mon émission préférée, etc...).

C'est l'opposé strict! de la Confusion.

Je retrouve à chaque fois le même contenu, que je peux, grâce à cela, facilement indéfiniment affiner, éclaircir, compléter, consolider.

Autant que je veux, au calme.

Comme un artiste sur sa toile, un sculpteur sur son oeuvre, un architecte sur son plan.

Un contenu dans lequel je peux accumuler calmement et sûrement indéfiniment.

"Le Thème cette Toile"

STRUCTUREZ LE THEME

Le travail d'Inventaire, de Structuration, de fabrication de l'Arborescence d'Objets Navigable de la section précédente "Comprendre", se rapportait en fait d'abord et principalement au Thème.

C'est en effet l'acte constructeur fondamental du Thème.

Votre Navigation répétée sur cette dorsale, ce réseau routier ultra-rapide interne du Thème, va permettre le remplissage progressif facile de chaque lôt, de chaque lopin, de chaque objet ( principe de base de l'agriculture ).

UN CONTENU IMPOSÉ

Le Thème est complétement cohérent, logique. Il correspond au déploiement logique pur d'1 image simple initiale, de son travail en profondeur.

C'est un arbre logique, une sphère logique, comme un véritable objet, étendu ou profond ou les deux, comme une ville ou un poste de télévision. Je me déplace dedans en avançant ou en changeant d'échelle, de zoom, ou bien les deux.

Autrement dit, le Contenu du Thème est fixe et parfaitement déterminé, IMPOSÉ ! , pas du tout à ma convenance, c'est une réalité qui existe, qui est ce qu'elle est, dont je ne fais que prendre connaissance progressivement, par tout moyen adéquat le plus efficace possible.

Mille textes tous apparemment différents peuvent décrire le Thème, ça ne change rien, de même que mille textes apparemment différents pourront décrire la même réalité, la même ville, le même appareil.

Le Contenu Final est Unique, sans aucun rapport avec le Texte qui le décrit, qui disparait totalement une fois le message passé, décrypté, compris. On se "fout" complétement du Texte du lui même. C'est un simple et brave outil intermédiaire servant de support de stockage et de communication, une cassette, une bobine.

Il ne faut pas confondre l'écrivain-rédacteur, qui sait simplement décrire correctement et clairement une réalité, et l'écrivain au sens réel et noble du terme, qui est en fait un bon analyste, un bon observateur, un bon romancier, qui fournit un travail de réflexion, de recherche et d'imagination. La partie "Mots", "Style", etc .., dont certains font grand cas, c'est pas grand chose. Ce qui a de la valeur, ce sont uniquement les Images justes, pertinentes, originales, utiles, qu'ils se contentent de conserver et de transporter. Il ne faut pas confondre comme certains le trésor avec l'âne qui le porte.

QUEL THEME ?

Le Choix du Thème, en fait DES Thèmes, est Très Important.

Il y a les Thèmes Fondamentaux, les Thèmes Dérivés Importants, et les Thèmes Secondaires.

Tout! Langage, Tout Système, tout Domaine de Connaissances, est et n'est que!, un Ensemble Hiérarchique de Thèmes bien séparés dépendants.

Ceci apparaît très crûment et concrétement par exemple dans le système d'exploitation Linux, système complétement ouvert, pas caché du tout, sur lequel tournent désormais 2 sites Web sur 3 dans le monde. Tout y est organisé en "paquetages" hiérarchisés, en unités de code bien distinctes bien nommées, à 99 % autonomes, le pourcent restant correspondant à une communication parfaitement définie et connue avec les autres paquetages qu'ils utilisent ou qu'ils servent.

LE THEME FONDAMENTAL

Cette Méthode a pour but de vous permettre une maîtrise parfaite, complétement REFLEXE, et optimisée des THEMES FONDAMENTAUX, qui constituent les BASES d'un Domaine, et dont tout le reste se déduit les doigts dans le nez.

Son application aux Thèmes Dérivés et Secondaires est triviale, va de soi. Avec du travail bien sûr, mais sans aucune incertitude, difficulté ou surprise.

Il faut mettre tout le Paquet! sur le ou les Thèmes Fondamentaux.

Avoir des mauvaises bases, des bases fragiles, c'est la mort, c'est l'échec et la perte de temps maximale garantis. C'est pédaler indéfiniment dans le vide, dans la choucroute, s'épuiser à faire du surplace.

LES BASES, LES BASES, LES BASES, B....L!

C'est à dire le Jeu d'OBJETS de Base dont tout le reste dépend, qu'on va retrouver tout le temps !

Tintin, Milou et le Capitaine Adock.

Les 7 notes, les dièzes et les bémols, les noires, les blanches et les croches, les tierces, les quintes et les septièmes, etc....

L'oxygène, le carbone, l'hydrogène, le soufre et le chlore et le principe de l'octet, etc... en chimie.

Les ensembles, les ouverts, les fermés, les groupes et les espaces vectoriels, la continuité, etc..., en mathématiques.

LES VIEUX BOUQUINS

On trouve ces Bases le plus clairement présentées en général dans les ouvrages d'initiation, d'introduction, souvent des ouvrages du secondaire ou des cycles universitaires courts (BTS, IUT), et souvent les livres anciens d'il y a plus de 20 ans sont les meilleurs.

Attaquer ou ré-attaquer, à tout âge, une matière avec un bon ouvrage du secondaire est souvent un régal sans égal. Y'a plein de dessins, et plein de couleurs, des gros plans et des encadrés à profusion.

Pour les langues, les Méthodes connues, soumises à la loi du marché, et non à celle des lobbies de politico-pédagogues en chambre, sont très bonnes.

NE LE LACHEZ A AUCUN PRIX !

Quand vous en avez trouvé un bon ne le lâchez à aucun prix. Gardez le toute la vie, même tout jauni et tout déchiré. Il vous servira toujours, même quand vous ne l'ouvrirez plus que rarement pour faire des gammes.

Idem pour les quelques ouvrages suivants venant le compléter. Mettez-y le temps, mais trouvez le, les, 2 ou 3 bons livres et conservez les indéfiniment.

UNE VRAIE PASSION

Chaque Thème est Unique au Monde, et Chaque Thème c'est de l'or.

On Tombe Amoureux du Thème. Vraiment.

Sinon, c'est Pas! un Thème.

C'est que vous n'avez pas fait le Bon Choix. Il n'est pas assez intéressant, cohérent, complet, utile, puissant, attirant, motivant, excitant, fascinant, passionnant, génial. Il doit! l'être.

Vous ne rêvez pas de le maîtriser, de le posséder, vous ne fantasmez pas dessus, vous ne rêvez pas de toute "la gloire" et/ou de "tous les sous", du "super pied", etc... qu'il va vous rapporter (" Wahououou !! ").

Il ne brille pas assez.

Il le Faut ! C'est indispensable.

LA MOTIVATION

Il doit l'être, et le devenir toujours plus, dont volontairement.

Ceci a en effet pour résultat un accès toujours plus rapide et facile et une Auto!-accumulation excessivement précieuse. Tout est rendu beaucoup, beaucoup plus facile.

Et c'est l'objet du Travail de Motivation, consistant à s'attacher spécifiquement à "louer" le Thème, à le "glorifier", à en rechercher et en énoncer toutes les merveilleuses vertus.

Comme un vendeur de voitures, un camelot, un présentateur de spectacle de cirque ou de fête foraine, un animateur d'une équipe de vente, etc ...

L'OBJET CONCEPTUEL (ex THEME UNITAIRE)

Cette forte motivation implique obligatoirement que le Thème constitue une technique complète, permette l'obtention d'un résultat concret important.

Le Thème est donc un objet lourd, et ce poids lui confère également sa grande stabilité, sa grande visibilité, son "effet de masse" vertueux fondamental (ça tient tout seul et ça vient tout seul ..).

Le Thème est donc composé d'unités logiques plus réduites, les Objets Conceptuels (ex Thèmes Unitaires).

L'Objet Conceptuel ne tient pas facilement debout tout seul. Il est trop léger. Il ne fait pas le poids. Il ne peut réellement exister qu'avec les autres, lié aux autres, en s'appuyant sur les autres, avec lesquels il compose le Thème, tout comme le font les composants importants d'un meuble, d'une maison, d'une cathédrale.

Par contre, l'Objet Conceptuel est ultra cohérent, ultra-logique, ultra-arborescent, ce qui, ajouté à son poids moindre, le rend beaucoup plus facile à travailler.

En pratique donc, on travaille l'Objet Conceptuel, dans l'enceinte du Thème, avec et grâce à l'excellente stabilité et la bonne et puissante pression ambiante apportées par le Thème.

Les Objets Conceptuels apparaisent très rapidement, ils sont gros comme une maison et correspondent au premier niveau de l'"inventaire" du Thème. Ce sont les Objets importants du Thème (objets-objets et objets-actions).

Il y en a typiquement 10 à 20 par Thème. Mais il s'agit d'une moyenne. Il peut même arriver qu'il n'y en ait qu'un seul se confondant alors avec le Thème de petite taille, et parfois également par contre vingt, comme dans des bibliothèques d'outils.

Il est très important de travailler explicitement le plan qui positionne ces 10 à 20 thèmes unitaires. Vous devez voir tous les thèmes unitaires simultanément exactement! comme les objets qui constituent votre salle de bain, votre voiture, la pièce dans laquelle vous êtes en ce moment. Vous devez être capable grâce à cela d'accéder instantanément, à coût nul! à l'Objet Conceptuel.

Notez que le Thème et l'Objet Conceptuel sont en fait très semblables. Ils ne différent que par un facteur d'échelle, qui constitue leur spécificité. Quasiment tout ce qui est dit pour le Thème s'applique donc également au Thème Unitaire. Il est préférable et plus simple en conséquence de maintenir l'ambiguité, et de ne la lever que lorsque il y a effectivement une distinction importante.

En réalité il faudrait appeller le Thème avec un nom spécifique, à savoir le "Thème Standard", mais ce mot est cent fois trop indigeste. Le caractère magique, "sacré", du Thème impliquait de lui réserver ce mot très bref, très fort et très ancré.

LA MATÉRIALISATION

En plus du chapitre ou des quelques chapitres de l'Ouvrage de Référence, faites autant que possible, si et quand vous en avez le temps et le loisir, des photocopies, des beaux dessins super clairs, des pages manuscrites calligraphiées à l'encre bien noire, bien structurées, pleines de belles couleurs au stabylo.

Mettez tout ce matériau, touchable du doigt, dans 1 classeur à anneaux souple et peu épais à feuilles transparentes extra-légères.

1 classeur DÉDIÉ! par Thème.

Ça le fait Exister en plus, physiquement, individuellement, lui même, tout seul, unique au monde, sortir du lot, du rang, de l'anonymat.

Matérialisez ! ainsi le Thème. Ce travail très simple, purement matériel, lui fournit un support extrèmement efficace, qui acrroît la facilité de sa Construction Conceptuelle.

LE BAC

Et vous avez aussi constitué ainsi un Bac, un Sac, un Tiroir, un Dossier, qui va permettre une accumulation au cours du temps, facile, très libre.

Si le temps d'accès est trop important on n'y va pas. Si le temps de classement est trop grand on ne range pas. Si c'est trop lourd on ne le prend pas. C'est comme ça et c'est normal.

Là, c'est vraiment facile et même très agréable. On entasse, comme des sous dans une tirelire. Et on met un peu d'ordre de temps à autre, quand il y en a vraiment trop.

Tout cela reste léger, transportable , et on a plaisir à manipuler ce bel objet familier, à le consulter, à travailler avec.

PRATIQUEZ LE THEME

Organisez, planifiez en douceur, vos séances de pratique du Thème, du Thème tout seul, de Ce Thème là uniquement.

En plus ! de votre travail de Parcoeurvisuelisation, de Répétition Conceptuelle, effectué au niveau du Thème, de l'Objet et de l'Extension. Travail qui n'a rien! à voir avec la pratique.

La Pratique est aussi une matérialisation, c'est physique, c'est l'application pratique du Thème, avec les mains, le stylo, le clavier et des cas concrets.

C'est pas malin non plus, mais c'est facile, agréable, et hyper utile.

LA CARTE

Chaque Langage, chaque Domaine de Connaissance, doit Impérativement être doté d'une Carte Géographique, d'une "Carte de France", d'un Plan Officiel très connu, où Chaque Thème se retrouve à une place fixe, elle aussi très connue.

C'est incroyable, mais en général ça n'existe pas !

Alors qu'on tiendra pour un ignare complet celui qui ne connaitrait pas la carte de France.

Il y a quelques rares et fameuses exceptions telles que le tableau de Mendeleïev des éléments chimiques, qui lui a d'ailleurs valu l'équivalent d'au moins trois prix Nobel en renommée.

On a dépensé des milliards et des milliers de vies humaines pour établir des cartes géographiques fiables et on ne l'a même pas fait pour les connaissances ...

Faites-le. C'est Totalement Indispensable. C'est ce qui vous garantit de façon absolue l'accès instantané, ultra facile, régulier, au Thème.

Accès régulier qui va le faire vivre, le maintenir en douce ébullition, lui permettre de poussser, de grandir, de se développer par lui même, qui va empêcher qu'il ne s'assèche, ne se fane, ne se désagrège avant terme, qu'il ne meurt sur pied.

Principe du système de canaux d'irrigation qui permettent l'alimentation régulière indispensable de chaque champ, dont aucun ne se trouve ainsi à l'abandon, déconnecté. Principe du système nerveux et du réseau sanguin qui permet l'entretien permanent automatique et inconscient de chaque partie du corps, de chaque organe et chaque membre.

Faites ce plan Sans Forcer, de façon simple et naturelle, lentement. Regardez s'il y a un tel Plan plus ou moins reconnu. Aidez-vous de la Table des matières de votre ouvrage.

Gardez de la souplesse, ne le figez surtout pas trop vite, c'est grave, très lourd de conséquences (imaginez un instant que la carte de France soit modifiée ...).

Faites un dessin clair.

La Carte Type est constituée de 10 à 20 Thèmes constitués chacun de ses 10 Thèmes Unitaires.

Ceci correspond donc aux "régions" et aux "départements" de la carte de France. J'utilise plus bas le mot "région" de façon plus générique, au sens de regroupement, de réunion.

Il n'est cependant pas nécessaire de voir à la fois les Thèmes et les Thèmes Unitaires. Si c'est le cas tant mieux mais ce n'est alors qu'un résultat. La carte des Thèmes est indépendante de la carte de chaque Thème.

Si certains Thèmes trop petits ne comportent pas de subdivision en Thèmes Unitaires, alors, faites le contraire : regroupez-en deux ou trois apparentés en un nouveau Thème artificiel.

Ce travail est très important. Il faut bien se dire qu'il n'y a pas, jamais!, d'objet isolé. Tout objet est le frère et le fils de quelqu'un (la soeur et la fille de quelqu'un), d'un autre objet.

Enfin, il n'est pas du tout interdit et même vivement recommandé de découper, regrouper les Thèmes en "régions", voire en régions et sous régions, de 5 ou 6 Thèmes réunis en 2 ou 3 sous régions.

Je vois des 3 partout ! , et en fait 1 principal + 1 suivant, auquel vient se coller un petit 3-ème.

MOTIVEZ LE LANGAGE

Le Travail de Motivation, d'enthousiasme-isation, au niveau du Langage, du Système Complet, de la Technique Complète, est très Facile et très Rentable.

Très facile, parce qu'à ce niveau on touche directement du doigt le résultat complet, achevé, parfait, qu'on va effectivement savoir rapidement et sûrement obtenir, fabriquer, donner, offrir, vendre.

On est donc très près de la Reconnaissance du Service apporté et du Talent, autrement dit du Merci, de l'Amour et de l'Argent.

Très rentable également, parce que chaque thème va en Hériter, va trouver son sens, son utilité, de façon très largement soutenue, déjà amplement alimentée, fournie.

Quand je travaille une Matière, je repars donc toujours! du même point, du point le plus haut, celui du Langage, où se trouvent ma Carte de France et mon Rêve.

Ma Carte de France qui m'oriente instantanément vers les Thèmes que je dois travailler, qui me permet une Gestion effective et optimale de mon travail, un Suivi et une Supervision très faciles et complets.

Et mon Rêve qui y est attaché, qui me met le turbo, me propulse puissamment dès la porte d'entrée, dès les premières secondes, dans cet Univers.

 

LCM mise à jour du 05/02/2004 - 16/03/2013